Stina_Final

Nicolas Esse – La guerre, le body-building et les allemands

Stina_Final

Comme vous avez peut-être pu le voir, j’ai mis à jour le Hall of Friend. Ce mois-ci c’est Nicolas Esse qui s’y colle. Nicolas c’est mon ancien boss. Nicolas après avoir vendu de drôle de machine a décidé qui était temps d’écrire son premier livre. A mon avis une grande réussite.

Pour le Hall, je lui ai demandé de copier à la main des extraits de son livre. Ceci afin voir pour une fois l’écriture d’un auteur. Une occasion finalement très rare.

« Cinq minute que Ray essaie en vain de croiser le regard du commandant suprême des forces armées, du seul maître à bord après Allah, du capitaine d’un vaisseau de trois cents millions de passagers baptisé Etats-unis d’Amérique. Ça finira par se voir ou se savoir, cette auréole sombre qui s’épanouit à la naissance de la braguette. »

Nicolas Esse, Les hommes préfèrent les guerres, 2009, éditions Baudelaires

Si vous voulez un résumé, écrit par un critique littéraire de surcroit, allez faire un tour sur le site d’Alain Bagnoud. Moi, c’est pas vraiment mon fort. Et si on se connaît en “live”, je peux même vous prêter mon exemplaire dédicacé.

[EDIT] Une critique très pertinente et très cool est disponible sur le site Livraddict

Les photos de Idriss Bigou-Gilles restent en ligne. Elles sont juste archivées. Voilà, bonne semaine à tous.

Yann Graf

A digital project Owner currently living in Amsterdam.

6 thoughts on “Nicolas Esse – La guerre, le body-building et les allemands

  1. yo les poulets :D je viens de lire the book pour la 2eme fois, et je le trouvais encore plus cool. en tant que schwyzerdütsch il faut quand même un peu d’exercices. je tiens tous les pousses que j’ai pour le salon du premier roman à la ville d’amour (pas de folies, hein!! ;-))
    looking forward to our very soon to be ski-meeting
    take care guys
    hello from Fribourg

Comments are closed.